Création de sites
ACCUEIL : Ce site mis en service le 27/11/2003 a été créé par un fan de pour les fans de

Je m'emploie à son développement et à lui donner de l'ampleur régulièrement. LE PAT.

304433 Visites
LE PAT HISTORY

2017 - LA LETTRE DU PAT NEW

RESUME DU CONCERT DE PARIS 2008

RESUME DES CONCERTS EN SUISSE 2010

DESSINS

Envoyez-moi vos dessins
ils paraîtront gratuitement
sur ce site.
Document sans titre
 

KISS PARIS 2015



Dimanche 14 Juin j'embarque avec Isa à bord du Tgv en gare de Sète qui nous conduira au coeur de la capitale : DIRECTION KISS !

Arrivée à Paris trois heures quarante-cinq plus tard , je rejoins mon pote Gros "Eric qui m'attend sur le quai de la gare. Le plaisir des retrouvailles estompé je lui annonce le programme du lendemain veille du concert . Escapade aux célèbres puces de St Ouen où je me laisse tenter par l'achat de quelques horrifiques BD d'un autre temps puis , dès le lendemain direction le légendaire hôtel '« Meurice '» afin de rééditer l'exploit de 2008 pour une nouvelle rencontre entre LE PAT et le démon de Kiss . Si la chance m'avait souri il y sept ans il n'en fut pas de même en 2015 après avoir vainement écumé les plus grands palaces Parisiens ( Meurice , Warwick , Fouquet et Georges V ) : Grosse déception !

JOUR J ! :

Le lendemain dès dix heures du matin je prends la direction du Zénith pour assister à l'unique concert de Kiss en France cette année. Pas plutôt arrivé que j'aperçois Poupoune déjà sur les lieux . Il reste encore neuf heures avant l'ouverture des portes , l'attente vas être longue appuyé contre les barrières du Zénith Parisien ! Peu à peu les fans arrivent progressivement , les heures passent et je retrouve mes potes Alain Farhni , Jean François Perard et les autres prêts pour voir le nouveau show de Kiss.

Dix neuf heures , les portes s'ouvrent enfin et , après le '« sprint '» habituel j'évalue la situation : Troisième rang , pas trop mal placé. Après un rapide coup d'oeil tout semble en place malgré l'étroitesse de la scène ( bien trop petite ). Je découvrirai un peu plus tard l'absence des écrans géants au plafond.

Une heure plus tard c'est '« The Dead Daisies '» qui ouvre le bal . Le groupe offre un bon show bien ficelé , propre et sans bavures.

Les lumières se rallument et on voit se dresser devant nous l'immense drapeau avec le logo KISS !

La tension monte quand arrive la nuit et quand la phrase magique se fait entendre " You Wanted The Best, You've Got The Best, The Hottest Band In The World ... KISS " !

D'entrée c'est l'uppercut en pleine figure , l'étrange et irréversible sensation de débuter un combat contre Tyson ! La scène est truffée de lasers tandis que le morceau '« Détroit Rock City '» impose son rythme , Paul Stanley est impeccable malgré ses problèmes de voix et Gene Simmons semble plus que jamais en place face à un Tommy Thayer toujours aussi efficace quand résonne les premières notes de '« Deuce '» ! Plus rien ne compte, le plus grand groupe de la galaxie tire à balles réelles en enchainant les titres '« Créatures of the night '» , '« I love it loud '» ( énorme ! ) , '« War machine '» , '« Do you love me , '« Hell or halleluyah '» , '« Calling doctor love '» et '« Lick it up '» , quand le vampire , véritable réincarnation de Bela Lugosi et de Christopher Lee vomit sa rougeâtre mixture sur le sol du Zénith Parisien avant de nous punir définitivement avec les premières mesures de '« God of thunder '» ponctuées par le tintement macabre de la lugubre cloche d'une église hantée par des démons avant de céder son envieuse place à Tommy Thayer dans son rôle du Spaceman les fausses notes en moins toujours aussi incisif et précis dans l'acte . Le comble vint au moment où Tommy balance son médiator et que celui-ci atterrit directement dans la poche avant de mon pantalon : Incroyable mais vrai ! Ma malchance de la veille semble s'être soudainement volatilisée quand Paul Stanley scande '« Love Gun '» avant de décoller sur son trapèze volant devant la foule médusée par l'époustouflant spectacle et avant d'enchainer ensuite avec '« Black Diamond '» reléguant '« Le Précieux '» du '« Seigneur des anneaux '» à une simple babiole de vide grenier . Le show se termine sur l'habituel '« Rock and roll all nite '» où Paul Stanley massacrera son instrument sous les yeux ébahis du public Parisien . A la fin du spectacle direction le stand de marchandises pour l'achat des Tee Shirts. Je retrouve pas mal de fans à la sortie du Zénith pour une photo souvenir . L'occasion de voir des têtes familières ( Philippe Blanc ' Sylvain Verne ' Michel Mayan ' Laurent Lahierle ' Canonball et bien d'autre ) . Arrêt Mac do puis retour au bercail.

Le lendemain et le surlendemain visite de la capitale ( La dame de fer, L'arc de triomphe et surtout La cathédrale Notre Dame ) la chanson '« Notre Dame de Paris '» du génial groupe Français ADX résonne dans ma tête à la vue de l'intemporelle cathédrale ( plus de 850 ans d'histoire ) j'en frisonne encore !

Pause restau puis direction Paris gare de Lyon pour rejoindre le Tgv . Arrivée dans le Sud quelques heures plus tard, FIN DE L'AVENTURE.

Rédaction LE PAT


KISS BARCELONE 2015

KISS PARIS 2015

KISS ZURICH 2013

KISS MUSEUM FLYERS

VIDEOS REPORTAGES

QUELQUES BANDES
DESSINEES


LETTRE PUBLIEE DANS HARD'N'HEAVY
MAGAZINE


MOI ET MES BATTERIES

BIOGRAPHIE & DISCOGRAPHIE

Me laisser un message
julienne.viguier@orange.fr

LE PAT FORUM

LIVRE D'OR

LE PAT FACEBOOK